Les bons comportements au travail

Dans tous métiers, nous devons donner la meilleure impression de nous, mais aussi de l’entreprise quand nous sommes à l’extérieur.
Les bonnes manières sont souvent oubliées et négligées quand nous sortons de notre zone de confort. Au contraire, nous devons les utiliser tous les jours et à tout moment : rendez-vous professionnel ou non, mail, lettre de motivation, … Elles nous aident à obtenir le job de nos rêves.
Mais pas de panique ! Timework Sélestat est là pour vous prêter main-forte.

5 Comportements positifs

Sécurité : protection

Adopter un comportement sécuritaire pour soi et pour les autres.

Respect :

    · Des collaborateurs : Ne tenir aucun jugement sur ces collègues. Mais plutôt se soutenir pour faire évoluer l’entreprise.
    · Des règles : Appliquer les ordres, les règles de fonctionnement et les directives administratives.
   · Des lieux de travail : Respecter les consignes de sécurité sur les chantiers par exemple.
   · Horaires : Tenir compte des instructions pour assurer une présence fonctionnelle sur son lieu de travail de façon régulière et soutenue.
   · Tenue de travail : Adopter la tenue générale et se conformer aux règles de la profession. 
   · De l’outillage prêté : Manipuler, laver et ranger avec soin selon les règles de l’entreprise.

Expression orale et communication : 

Utiliser la parole en adoptant un style, un ton et une terminologie adaptés à la personne et aux circonstances.

Honnêteté : 

Dire avec simplicité la vérité par rapport à vos actes. Ainsi, il sera plus facile de régler le problème et votre interlocuteur gardera confiance en vous du fait que vous avez été honnête.

Accepter une critique : 

Etre capable d’accepter des commentaires et des remarques dans le but d’améliorer votre travail. Si le comportement d’un ou d’une collègue a un impact sur le travail, vous pouvez exprimer votre ressenti afin d’arranger les choses.

 

5 comportements à NE JAMAIS reproduire :

Faire preuve de mauvaise volonté : 

Dans votre travail, il est important et nécessaire d’adopter une posture pro-active et dynamique. Si ce n’est pas le cas, n’ayez pas honte de demander de l’aide.

Ne jamais prendre la parole : 

N’ayez pas peur de dire ce que vous pensez !
Dans tous les corps de métier, vos collègues et supérieurs vont vous demander votre avis sur une stratégie, une tâche, une mission… . Lancez-vous. Prenez la parole, argumentez et croyez en vous, personne ne critiquera votre audace.

Baisser le regard devant son interlocuteur :

Au travail, le contact des yeux est un instrument qui transmet votre ressenti sans parler.
Un regard fuyant est une marque de non-confiance et baisser les yeux renvoi à votre interlocuteur un signal de soumission.  Cependant, un regard trop soutenu est signe d’une agression. Il faut trouver un juste milieu.

Ne pas se remettre en cause : 

Ne pas reconnaître ses erreurs, montre que vous n’êtes pas ouvert à la critique et au dialogue. Vous devez apprendre de vos erreurs pour vous améliorer.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *